Sociologie sites de rencontre. Anniversaire

Pourquoi les sites de rencontres favorisent un entre-soi sociologique - Les Inrocks

Plus 0 Meetic, adopteunmec. Les enseignements qu'en tire la sociologie sont particulièrement éclairants sur les normes sociales et les rapports entre les sexes. Explications avec Marie Bersgtröm, sociologue, qui vient de publier Les nouvelles lois de l'amour: Sexualité, couples et rencontres au temps du numériqueaux Éditions La Découverte.

« Avec les sites et les applis, la rencontre devient une affaire privée »

Un phénomène qui se banalise Les services de rencontres, ce n'est pas neuf, on en retrouve des traces il y a des siècles déjà. Après les agences matrimoniales et plus récemment les petites annonces ou le minitel en France, les sites de rencontres sur Internet ont émergé dans les années 90, aux États-Unis d'abord.

Mais c'est seulement depuis quelques années que ce n'est plus mal vu d'aller sur Tinder ou d'avoir rencontré son partenaire en ligne.

Comment expliquer ce changement de regard sur les choses?

« Les sites et les applications modifient le scénario de la rencontre »

Pour la première fois, utiliser des services spécialisés est devenu une pratique courante, banale pour les célibataires, alors qu'avant c'était une pratique marginale, explique Marie Bersgtröm.

Elle y voit une explication structurelle : les parcours affectifs sont devenus beaucoup plus diversifiés.

sociologie sites de rencontre recherche femme de ménage bourges

Les gens vivent plusieurs histoires quand ils sont jeunes, se mettent en couple plus tard. Par ailleurs, l'augmentation des séparations signifie de nouvelles rencontres, qui se font plus tard dans la vie. Les sites et les applications sont vraiment tributaires de cette diversification des parcours amoureux et sexuels.

Marie Bergström, sociologue de l’amour numérique

Casser les mythes Dans son livre Marie Bergström déconstruit plusieurs mythes. Le premier, c'est sociologie sites de rencontre les sites de rencontre n'ont pas fait de nous des libertins, des consommateurs de l'intime. En fait, c'est plutôt le cadre de la rencontre qui a changé : "Ces services introduisent une privatisation des rencontres : elles se déroulent en dehors de son cercle de sociabilité, souvent à l'insu de ce cercle.

C'est un vrai changement par rapport à la manière traditionnelle de faire des rencontres : sur le lieu du travail, d'études, dans son cercle d'amis Maintenant, il existe un lieu spécifiquement dédié à la rencontre, et ça c'est nouveau.

Pour mon histoire mon mari m'a quitté or on était ensemble depuis 3 ans sans aucune raison. Il m'a dit qu'il va me revenir dans 7 jours.

En réalité, Marie Bergström fait le constat que les sites de rencontre sont un puissant reproducteur de ces normes sociales : on va peut-être discuter avec tout le monde - et encore - mais on ne va pas aller plus loin avec tout le monde. L'homogamie est un concept sociologique qui veut que les partenaires d'un couple tendent à se ressembler socialement : ils ont à peu près le même niveau de diplôme, font à peu près la même chose dans la vie. Internet ne fait pas disparaître les frontières sociales et géographiques.

  • Site de rencontre sérieux femme
  • Place aux sites et aux applications de rencontres qui, s'ils suscitent force commentaires, ont en fait très peu été étudiés.
  • Cherche femme sur la rochelle
  • Version audio mp3.

Il y a en fait une hypersélection sur Internet, parce qu'on choisit avec des critères très précis. Les enquêtes nationales montrent que les couples qui se forment sur internet ne sont ni plus, ni moins homogames que les autres couples.

sociologie sites de rencontre je rencontre des filles

L'impact de l'orthographe L'orthographe est un critère social très important sur les sites et applications. Elle peut en effet nous amener à écarter l'un ou l'autre candidat potentiel à la relation.

Les personnes sociologie sites de rencontre de l'enseignement supérieur ont un jugement très sévère envers les personnes qui n'écrivent pas bien, font des fautes ou utilisent un langage sms.

Sites de rencontres : tous les utilisateurs ne sont pas égaux

Il y a une inégalité sociale face à l'écrit. Le jugement sur l'orthographe est souvent une disqualification sociale très nette, les utilisateurs parlent de ces fautes d'orthographe avec mépris, et expriment un rejet social très fort.

Des catégories d'âge disqualifiées Au niveau des usagers, deux catégories d'âges sexués sont un peu hors jeu sur ces sites : ce sont les jeunes hommes et les femmes âgées. Les jeunes hommes, parce que les jeunes filles cherchent des hommes plus âgés.

Sites de rencontres : tous les utilisateurs ne sont pas égaux

Tandis que les femmes plus âgées ont plus de mal parce que les hommes qu'elles contactent regardent les femmes plus jeunes. C'est déjà vrai hors ligne et cela se reproduit sur internet aussi. Cela souligne bien que ces services ne donnent pas lieu à des rencontres pour tout le monde.

voici les sites de rencontres canadiens

Il y a une inégalité face au célibat, une disqualification au niveau des interactions amoureuses et sexuelles, constate Marie Bersgtröm. Codes de séduction bien balisés Les normes de genre sont elles aussi fortement reproduites sur ces sites, parfois jusqu'à la caricature. L'homme propose, la femme dispose, l'homme prend l'initiative, la femme doit un peu résister avant de céder Le code de séduction hétérosexuel classique veut que ce soit l'homme qui fasse le premier pas.

sociologie sites de rencontre sites de rencontres test

Les femmes sont dans une posture plus attentiste et se donnent ainsi des marges de manoeuvre, des stratégies pour garder un contrôle sur les interactions. Dans les groupes homosexuels, les usages sur internet sont très différents.

sociologie sites de rencontre site de rencontre pour professionnel

Les interactions sont beaucoup plus explicites, notamment en matière sexuelle. Tandis que sociologie sites de rencontre les sites hétérosexuels, les choses se disent entre les lignes, de façon très pudique, ce qui nuance la thèse de l'hypersexualisation sur internet.

Les couples pour qui ça matche en ligne vont très rapidement se voir. Ils ont une première impression sur internet mais le corps est toujours très important dans la rencontre parce que c'est la seule manière de savoir à qui on a affaire.

sociologie sites de rencontre site de rencontre femmes mures

C'est plus qu'un jugement esthétique, c'est un jugement sur la personne dans son ensemble, qui donne des informations sur ses qualités psychologiques, sur son niveau social. La magie de la rencontre?

Pourquoi les sites de rencontres favorisent un entre-soi sociologique

La Française Judith Duportail a sorti récemment un livre intitulé L'amour sous algorithmesdans lequel elle révèle un brevet secret de l'application Tinder, qui utiliserait ce qu'on appelle le Elo Score. Ce sont des algorithmes que tous les services utilisent en fait, explique Marie Bersgtröm.

Des écarts avec la réalité que la sociologue Marie Bergström a pu quantifier en maniant un outil du XXIe siècle : les traces numériques que nous laissons sur les sites de rencontres. Dans les annéesseule 1 personne sur 50 en France avait recours aux petites annonces ou à une agence matrimoniale. Les enquêtes sociologiques traditionnelles, poursuit-elle, sont très largement menées par questionnaires, « or les gens ne sont pas forcément de bons évaluateurs de leurs propres usages ».

Toutes les applications de rencontre interviennent pour faire matcher les personnes, effectuent en quelque sorte une médiation. Les rencontres ne se font donc pas par hasard. Contrairement aux agences matrimoniales qui revendiquent une expertise dans l'amour, les services sur Internet se présentent pourtant comme étant simplement des sites de mise en contact, sans intervention aucune, ce qui leur permet de faire croire à la magie de la rencontre.

En réalité, ils encadrent les rencontres mais font tout pour que ça ne se voie pas, parce que ça cadre mal avec le mythe de l'amour

Vous pourriez être intéressé